A page of madness

A Page of Madness est le troisième projet multimédial que Revue Blanche réalise à la demande du Muziekcentrum De Bijloke à Gand. Une fois de plus l’ensemble trouve son inspiration dans le contexte socioculturel du magazine ‘La Revue Blanche’. C’est l’exotisme, et plus précisément, la littérature plutôt introvertie de Kawabata qui se trouvent au coeur de ce projet. Dans le film d’avant garde ‘A page of Madness’ de 1926 (dont Kawabata écrivit le script) le cinéaste japonais Kinugasa peint la perception subjective des habitants d’un asile psychiatrique à la dérive. Ce film fut considéré comme perdu pendant 45 ans, mais en 1971 il fut relancé et devint un film culte. A l’origine ce film fut réalisé avec un narrateur (‘benshi’) et la musique live. Aujourd’hui ce benshi se trouve remplacé par la nouvelle bande sonore du compositeur Daan Janssens. L’auditeur est plongé dans un univers sonore envoûtant, haut en couleurs et parfois étrange. A cet effet les instruments des musiciens sont amplifiés et manipulés électroniquement en direct. Le public est entouré de haut-parleurs, ce qui fait que le spectateur se trouve entièrement plongé dans les images expressionnistes de ce film.

concert pictures , see : Page of Madness

Revue Blanche

  • Lore Binon, soprano
  • Caroline Peeters, flûte
  • Kris Hellemans, alto
  • Anouk Sturtewagen, harpe

Tom De Cock, percussion

Daan Janssens, musique

Film A Page of Madness  T. Kinugasa / Y. Kawabata

Live electronics Centre Henri Pousseur

Production & co-production : Revue Blanche, Muziekcentrum de Bijloke Gent, Centre Henri Pousseur