MURMURING MUSES AND WHISPERING JINN

MURMURING MUSES AND WHISPERING JINN

une rencontre de parents avec un passé commun

En Occident, les artistes trouvent leur inspiration auprès des muses. Dans le monde arabe, les djinns réalisent les souhaits les plus secrets. Des esprits invisibles prennent possession de l’imagination et font jaillir des univers que personne n’aurait jamais cru possibles. Et c’est à la lisière du miracle intime du rêve que la luthiste belge Sofie Vanden Eynde et le joueur d’oud irakien Saad Mahmod Jawad cherchent à se rencontrer.

Ils entremêlent leurs compositions favorites, improvisent sur des lignes de basse baroques et des maqâmât orientaux. Une Pavane de Ferrabosco reçoit la compagnie de plaintives notes occidentales, Mister Dowland’s Midnight donne le coup d’envoi à un long taqsim improvisé. Et les cordes Renaissance de Sofie métamorphosent  des classiques arabes et des compositions de Saad lui-même.

S’échappant de leur zone de confort quotidienne, Sofie et Saad explorent la parenté séculaire entre leurs instruments. Un son, un souffle, une vibration de l’air. Un moment de concentration partagée. La musique retrouve ainsi toute sa puissance ensorcelante : elle effectue un voyage à travers l’« autre », pour finalement revenir affinée à la réalité.

Les poèmes du génie des mots Mahmoud Jaber soulignent la magie de cette rencontre. Quand et comment naît la connivence ? Mahmoud dit ses poèmes dans trois langues différentes, et invite ainsi à une autre manière d’écouter, d’expérimenter et – peut-être – de comprendre. Les textes changent de sonorités, de rythmes et d’intonations à faire frissonner l’âme. Ils ouvrent l’esprit et concourent à cette merveilleuse métamorphose qui rend familier ce qui est étrange, et étrange ce qui est familier. Bienvenue dans le monde des muses tapageuses  et des djinns chuchotants.

Oeuvres de Ferrabosco, da Milano, Attaignant, de Visée, Dowland, Fayrouz, traditionals

Sofie Vanden Eynde, luth et théorbe

Saad Mahmood Jawad, ud (Irak)

Mahmoud Jaber, poésie

De Standaard à propos du concert au  AlbaNova Festival 30 juin 2019 : ” IMAGO MUNDI zorgde op het heetst van de dag voor een wonderbaarlijk moment van muzikale rust. De Belgische luitiste Sofie Vanden Eynde en de Iraakse oud-speler Saad Mahmood Jawad II tokkelden zich een weg door elkaars lievelingsstukken : van Downland tot Fairuz. Tussen hun snaren ontstond pure ontroering, de lucht ging aan het trillen en de luisteraars zaten er muisstil bij.”

https://www.standaard.be

Trailers :

https://www.youtube.com/watch?v=IwnOovQspoE

https://www.youtube.com/watch?v=NtG3X9EP20M

https://www.youtube.com/watch?v=3k_4HMjalrU&t=29s

https://youtu.be/RnIbi4_gncA

https://youtu.be/8YUvN2U3EKM

 

Les commentaires sont clos.
Newsletter