Jos van Immerseel

Jos van Immerseel a été formé par cinq sortes d’enseignants : tout d’abord, par les professeurs qui ont encadré ses études générales – il a suivi un cursus littéraire classique, comprenant philosophie, latin et grec – ; ensuite, par des professeurs de musique, notamment Eugeen Traey pour le piano, Flor Peeters pour l’orgue et la composition, Daniel Sternefeld pour la direction d’orchestre et Kenneth Gilbert pour le clavecin. Les instruments ont également assuré leur rôle : les innombrables orgues historiques qu’il a joués mais surtout les clavecins historiques et les pianos viennois du Musée Vleeshuis d’Anvers, où il a étudié pendant des années – il a par la suite donné des cours pendant trente ans sur ces mêmes instruments à environ 600 étudiants venus du monde entier. Les centaines de manuscrits musicaux que Jos a examinés ont aussi été particulièrement déterminants. La cinquième sorte d’enseignants englobe enfin les très nombreux bons musiciens avec lesquels il a pu travailler tout au long de sa carrière.

Parallèlement, de façon autodidacte, Jos van Immerseel s’est penché sur l’application des principes de la rhétorique classique à l’interprétation de la musique. Jos van Immerseel a enseigné au Musée Vleeshuis comme professeur du Conservatoire d’Anvers mais aussi de l’académie annuelle d’été de l’Association Ruckers. Il a également été professeur de pianoforte au Conservatoire National Supérieur de Paris et a été invité à animer divers séminaires à la Schola Cantorum de Bâle. Il a aussi donné des classes de maître dans une trentaine d’instituts du monde entier. De 1980 à 1985, il a été en outre directeur artistique du Conservatoire Sweelinck d’Amsterdam. Jos van Immerseel est le fondateur d’Anima Eterna, un orchestre symphonique qui travaille de manière cohérente sur instruments historiques. Il a été directeur musical de cette formation durant 36 ans, lors lesquels il a donné avec cet orchestre environ 700 concerts. Comme chef invité, il a parallèlement dirigé de nombreux autres orchestres. Il garde notamment un excellent souvenir de son travail avec le Budapest Festival Orchestra, le Radio-Kamerorkest Hilversum, l’Akademie für Alte Musik Berlin, Toronto Tafelmusik, le Stuttgart Radio Sinfonie Orchester et la Wiener Akademie. Comme chambriste, il s’est produit avec des dizaines de musiciens. Il repense avec un plaisir particulier aux concerts donnés entre autres avec Jaap Schröder, Anner Bylsma, Max van Egmond, René Jacobs, Magdalena Kozena et Rian de Waal. Ces dernières années, il joue souvent avec Midori Seiler, Ayako Ito, Yeree Suh et Thomas Bauer. Sa discographie, reflet de son œuvre, comprend 130 disques compacts, accompagnés de textes explicatifs dont il est principalement l’auteur. Il dispose d’une collection de 15 clavecins et pianoforte qui l’accompagnent lors de ses concerts et ses enregistrements.